ÉRYTHÈME CHRONIQUE MIGRATEUR
(erythema chronicum migrans, tick bite)

Lésion cliniquement typique, apparaît après une piqure de tique, souvent après une promenade dans les bois. Parfois petite papule centrale représentant le point de pénétration. La tique transmet une bactérie de type spirochète (Borrelia Burgdorferi). L'érythème chronique migrateur connu dans nos régions, correspond au stade primaire de la maladie de Lyme (USA).
Le séro-diagnostic, souvent négatif à ce stade, n'est pas spécifique.
Traitement de choix :
amoxycilline DCI (3 à 4 x 500 mg/j) ou doxyciline DCI (2 x 100 mg/j) pendant 2 à 3 semaines.
Sommaire...

Photo n°1 : érythème chronique migrateur

Ci-dessous, tique.

Ci-dessous, ECM de la cheville évoluant depuis 2 mois:
 


Ci-dessous, ECM situé sous les marques du soutien-gorge. Notion de piqûre 8 mois plus tôt, contexte d'arthralgies, guérison cutanée et articulaire totale sous antibiothérapie: (Cas du
Dr L.VAN NGUYEN ANH, 91 MASSY)

(C) M. MAERTENS
http://dermatologie.free.fr




AVERTISSEMENT Copyright : Tous les textes et photos de ce site sont la propriété des auteurs. REPRODUCTION  NON  AUTORISÉE